Tunisie: le pèlerinage juif de la Ghriba réduit à sa plus simple expression cette année

Posté par Webmastrice, 16 mai 2011

"La situation à Djerba est normale et un dispositif sécuritaire renforcé protège ce lieu de culte", a-t-il précisé lors d'un entretien téléphonique avec l'Associated Press.

Considérée comme la plus ancienne d'Afrique, la synagogue de Djerba a été construite, selon la légende, il y a plus de 2.500 ans par des Juifs venus se réfugier dans cette île après la destruction par les Romains du temple de Salomon à Jérusalem.

Les festivités habituelles et la procession d'une relique de la Torah n'auront pas lieu "à la mémoire des martyrs tombés pendant la révolution, parce que nous sommes tunisiens et nous voulons nous recueillir à leur mémoire", a expliqué Perez Trabelsi. Il en a attribué la cause également à l'instabilité qui prévaut épisodiquement en Tunisie.

Selon lui, seuls les Juifs résidant à Djerba viendront vendredi et dimanche à la synagogue pour allumer des bougies, déposer des oeufs en formulant des voeux et boire de la boukha (eau de vie à base de figue). Entre une vingtaine et une trentaine de pèlerins feront le voyage de Paris d'où d'habitude déferlent des milliers de visiteurs.

AP

xbb/jp


Conception et réalisation Monique HAYOUN
© Copyright 2003 - 2019 ElGhriba.Net Tous droits réservés.